Auguste Derrière – L’Interview éclair

Le plus grand – et absurde – affichiste de l’histoire n’est pas mort. Après deux ouvrages très remarqués au Castor Astral, Auguste Derrière s’impose comme la figure loufoque de la communication visuelle et de l’accroche. Jeux de mots barrés, typos léchées, graphisme rétro, on y retrouve tout ce qu’on aime. Jugez plutôt à travers ces quelques paroles que nous avons échangées ensemble en juillet dernier pendant que vous, fidèles lecteurs, vous folâtriez sur les plages de Biarritz.
BonnetM-650
• Tind : Tout d’abord, qui est (ou a été) Auguste Derrière ?
Auguste Derrière : Auguste est un publicitaire qui a été fameux dans les premières décennies du 20e siècle, il a été adulé à la fois pour ses travaux d’affichiste et son sens de l’humour incomparable. Son nom et son œuvre sont tombés dans l’oubli, jusqu’à la parution en 2009 de son premier livre : Les Moustiques n’aiment pas les applaudissements.

• Combien êtes-vous derrière Derrière ?
Nous sommes un noyau dur de quatre personnes travaillant ensemble au sein de la Maison PoaPlume. Nous sommes entourés d’une nébuleuse d’amis et intervenants extérieurs.

• Avant tout, il y a donc la Maison PoaPlume. Qui est-elle ? Vous êtes domiciliés à Bordeaux, mais travaillez-vous hors de la ville et de ses environs ?
La Maison PoaPlume est une agence de création graphique fondée en 1992 et spécialisée dans la communication illustrée. Domiciliée dans la belle ville de Bordeaux dans le quartier des Chartrons, elle travaille essentiellement avec des clients régionaux, mais aussi des quatre coins de la France et même de Belgique.

Moutarde-650
• Auguste Derrière a déjà publié deux livres au Castor Astral. Comment s’est passée votre collaboration avec les éditeurs bordelais ?
Nous avons choisi le Castor Astral car nous le connaissions déjà pour avoir travaillé avec lui en tant que graphistes. Depuis, nous lui sommes restés fidèles.

• Votre culture graphique alterne des illustrations très anciennes, presque de type gravure ou lithographique, avec des modes de communication modernes (aplats de couleur, typographies fantaisistes, etc.). Comment jugez-vous ce parti pris ?
Depuis plus de quinze ans, nous avons eu à cœur d’utiliser et de remettre au goût du jour les codes graphiques en vigueur au début du 20e siècle pour contraster avec les styles graphiques contemporains et se démarquer des autres. L’expérience Auguste Derrière en est la continuité. Notons toutefois que depuis plusieurs années, le « vintage » est devenu tendance.

AilPod-650

• Vous n’avez pas peur de multiplier les fontes, de les croiser, de les mettre en action, presque. Quelle est la place de vos créations typos dans vos productions et affiches ?
Nous nous attachons depuis toujours à faire des choix typographiques originaux, en phase avec le sujet et le style graphique du visuel, de manière à créer un ensemble harmonieux et à forte dose de personnalité.

• « Lits Bidau, pour des nuits aphrodisiaques », « Devenez une vraie bombe, mangez de la roquette », autant de slogans devenus cultes. Où puisez-vous cette imagination sans fin et cette culture du jeu de mots laid ?
Ces slogans proviennent de la malle d’Auguste Derrière… c’était un génie du jeu de mots et le secret de son imagination nous semble bien mystérieux. Notons qu’à l’époque d’Auguste, le ton employé dans les réclames permettait tous les excès et tous les délires.

taverne-650

• Un autre ouvrage prévu bientôt ?
OUI ! En novembre prochain. Ce troisième opus regroupant les dernières découvertes de l’œuvre d’Auguste Derrière va s’intituler Les Mites n’aiment pas les légendes ! Toujours aux éditions du Castor Astral…
 
• Que dirait Auguste pour vendre la revue Tind ? Une blague en exclu pour nous ?
Tind, Tind, voilà du pudding !

 

Propos recueillis par P.-Y. L.

//
Pour en savoir plus sur la Maison PoaPlume : www.poaplume.com
Sur le derrière d’Auguste Derrière : www.augustederriere.com

Et faites un tour dans la superbe boutique en ligne, il ne reste que cinq mois avant Noël : www.augustederriereboutique.com

Publicités

Poster un commentaire tindesque

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s