Bayday Leaks – L’interview éclair

Vous savez comme ici on aime la bande dessinée ET les ragots. (Si vous ne le saviez pas, c’est chose faite.) Alors quand on est tombés sur le Tumblr baydayleaks.tumblr.com, nos cœurs et nos esprits ont fait boom.

Cooper

Afin que vous perceviez un peu mieux ce qu’est ce blog, voici un aperçu des brèves sentences que l’on peut y trouver :

« Cela fait maintenant 14 ans, 4 mois et 12 jours que les Humanoides Associés séquestrent leurs nouveautés. »
« Devant la pénurie de séries à reprendre, Média-Participations envisage la réalisation de remake de one-shots. »
« Comme les nouveautés ne se vendent plus, les éditeurs décident de publier des livres d’occasion. »
« La surproduction n’est pas un problème. 
ACBRSP (Association des Critiques de Bayday qui Revendent leurs Services Presse) »

Vous l’avez compris, ce sont des fausses nouvelles et citations du monde de la bande dessinée. Chacun en prend pour son grade : de l’éditeur au journaliste en passant par les auteurs. Et bien que pour le néophyte certaines phrases peuvent paraître incompréhensibles, chacune révèle une facette de la bulle bayday. Pour notre plus grand bonheur (et le vôtre), les créateurs ont accepté de répondre à un entretien éclair. Qu’ils en soient remerciés ! C’est parti.

• Tind : Je vais vous poser LA question à laquelle vous ne répondrez bien évidemment pas… Qui êtes-vous ? Un ou plusieurs ?
Bayday Leaks : Bayday Leaks n’est pas un mais multiple en effet. We are legionellose.

• De toute évidence, vous êtes professionnels dans le neuvième art, si je ne me trompe pas ?
Disons qu’on tente de survivre dans ce milieu.

• L’idée de ce Tumblr est assez géniale. Comment a commencé l’aventure ?

Un matin, un café, une clope et soudain une envie irrépressible de ne plus laisser le monde dans l’ignorance de ce qui se trame en réalité derrière la façade du monde supposé enchanté de la bayday.

• Et le titre ? Un titre, c’est important. Pourquoi celui-là ?
Wikileaks était déjà pris.

• Les informations sont de première main. Comment avez-vous réussi à les obtenir ?

Nous avons notre propre réseau d’informateurs au sein même des structures éditoriales, que ce soit ici un homme de ménage ou ailleurs un cadre dirigeant.

• Le petit monde de la bd est par définition… petit. Comment vivent-ils ces petites phrases sans méchanceté mais révélatrices ?
Visiblement bien, voire avec enthousiasme, ce qui ne fait que prouver la grandeur d’âme et la hauteur intellectuelle du petit monde de la bayday.

• Vous avez déjà eu droit à des menaces de mort ? Ou, pire, vous a-t’on proposé d’être payé en droits d’auteur ?
Rien ne pourra nous atteindre. À moins d’un gros chèque.

• Y a-t-il un but politique, comme gouverner l’univers (ou autre), derrière ce blog ?

Oui, mais vous comprendrez aisément qu’il faut qu’il reste secret. Il en va de nos vies, de celles de nos familles, de nos proches, même de la vôtre si nous le dévoilons.

• La bande dessinée est au cœur de ce blog. Nous imaginons, chez Tind, que vous avez un (ou plusieurs) inspirateurs et guides divins (au moins), qui seraient ils ?
Tous les matins, nous brûlons des cierges pour faire honneur à Jean Graton et Jacques Martin, pour qu’ils nous inspirent, qu’ils nous guident. Mais pas Hergé, là ce serait d’un commun… Et nous souhaitons également longue vie à Joann Sfar, Lewis Trondheim, Bastien Vivès, Enki Bilal, ActuaBD (que ceux que nous oublions dans cette liste nous veuillent bien vouloir nous excuser, vous êtes si nombreux) pour qu’ils continuent de nous donner matière à révélations fracassantes jour après jour.

Propos recueillis par Cooper

Publicités

Une réponse à “Bayday Leaks – L’interview éclair

  1. Pingback: Mon maçon était illustrateur – L’interview éclair | Tind la revue·

Poster un commentaire tindesque

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s